Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Jego Immobilier, Agence immobilière ARZON 56640

De grands projets pour l’école de voile du Fogeo !!!!

Publiée le 14/02/2017

C’était mardi que se signait la Délégation de service public (DSP) de l’école de voile, située sur la plaine du Fogeo, à Arzon. La SAS Multiocéan a remporté l’appel d’offres.

« A l’heure actuelle, les bases nautiques dans le Golfe sont gérées par une association 47°Nautique », souligne Roland Tabart. Arzon a été sollicité pour rentrer dans ce groupement associatif, mais la commune a souhaité garder et reconduire une Délégation de service publique. C’est Arzon Evénement qui a cette gestion donnée par la mairie.

« Nous n’avons pas, en interne, les compétences pour gérer une école de voile, c’est pourquoi la DSP est une bonne solution », explique Martial Crowin, directeur d’Arzon Evenements. Il y a eu un appel d’offres avec un dossier conforme à la législation.

L’ancienne DSP durait neuf ans, la prochaine sera de cinq ans, afin d’arriver au terme en même temps que le mandat du maire. Depuis 1986, c’est la Société Multiocéan qui gère, avec son président Stéphane Bouillon, responsable de la base nautique.

Pourquoi une DSP ?

« C’est important pour la commune de reconduire la DSP, d’abord parce que c’est un confort financier avec un équilibre satisfaisant, et puis parce que notre école de voile répond à une demande au niveau nautique autant pour les touristes, les résidences secondaires qu’au niveau des enfants de la presqu’île de Rhuys », souligne Roland Tabart.

Cette année, Arzon a été l’instigateur d’une section école performance voile, unique, au collège Sainte-Marie. L’exigence que la commune a, vis-à-vis des gérants de la délégation, c’est une ouverture maximale, et qu’ils soient dynamiques pour la voile légère dite sportive. La commune, propriétaire des locaux, se lancera, après approbation du conseil municipal, dans un grand projet en 2018. « La réhabilitation de l’école sera faite pour un meilleur accueil. Elle s’inscrit également dans l’amélioration en cours du parc du Fogeo, et sera respectueuse de l’environnement », souligne le maire.

Le fonctionnement de l’école de voile

Avec Stéphane Bouillon on retrouve Florian Garcia, Arzonnais qui est embauché dix mois par an. Ils font tourner l’école de voile quasiment toute l’année. Les projets à venir devraient conforter son emploi et le transformer en CDI. L’été, ils sont dix-huit personnes embauchées.

Cette école a deux vocations, l’activité loisirs et la voile scolaire, et de l’autre la compétition, les régates. Actuellement Stéphane et Florian se forment à l’Ecole nationale de voile de Quiberon, pour à leur tour pouvoir former des jeunes à être moniteurs de voile. L’école devient donc un centre de formation en plus. « On accueille 1 450 stagiaires par an pour la voile loisirs, 200 jeunes scolaires niveau collège, et 50 jeunes niveau primaire. Nous assurons également l’activité voile pour la ville d’Antony, avec 8 classes de 25 enfants », explique Stéphane Bouillon.

Le grand projet

Un des grands projets de cette école de voile, c’est de se développer et de monter une école de sport catamaran, en septembre. Un potentiel de 6 à 10 enfants serait déjà partant entre la 6e et la 3e. « Nous voudrions former un groupe Elite qui aurait vocation à compétition », souligne Stéphane. L’activité aurait lieu de septembre à fin novembre, puis de février jusqu’en juin. Les compétitions seraient départementales, régionales et pourquoi pas nationales et plus.

Notre actualité